Nos engagements

Le projet d’établissement a pour objectif de présenter l’établissement, ses projets, ses perspectives. Il s’inscrit dans une période de transformation forte de l’environnement.

Le développement de l’ambulatoire, des parcours et des filières de soins sont des axes essentiels à prendre en compte pour notre établissement,  et particulièrement sur le territoire de la Mayenne

Ce projet doit permettre de répondre aux enjeux de demain et mettre en œuvre les conditions nécessaires de ses ambitions :

  1. Développer le pôle de santé libéral de la Polyclinique du Maine pour renforcer l’attraction départementale.
  • Par le recrutement de nouveaux médecins
  • Par la participation à la structuration du Projet Médical du pôle lavallois et mayennais en collaboration avec le GHT de Mayenne et du Haut Anjou
  • Par la mise en place des technologies médicales absentes du territoire de santé
  • Par la mise en place de consultations avancées pour pallier aux déserts médicaux

 

  1. Structurer et renforcer l’offre médicale pour répondre aux besoins de santé du territoire de la Mayenne, de l’aigu au chronique :

 

Pour l’activité de chirurgie

  • Par le développement de pôles d’exclusivité, notamment dans le cadre de conventions de coopération public-privé
  • Par le déploiement de la chirurgie ambulatoire par la maitrise de l’évolution technique et organisationnelle du parcours de soin amont aval et en délivrant une information claire et comprise du patient.
  • Par la rationalisation des parcours patient et de développement de stratégies chirurgicales et anesthésiques autorisant les réhabilitations rapides

 

Pour l’activité de cancérologie

  • Par le développement de la coordination  des soins de cancérologie : identification des parcours de soins et développement d’une structure physique identifiée de soins de support (maison des patients)
  • Par l’obtention d’une autorisation pour des lits de soins palliatifs en tant qu’activité de soutien de la cancérologie
  • Par la poursuite du développement du pôle d’excellence du GCS de chimiothérapie ambulatoire de la Mayenne : formation du personnel, RCP régionalement connue

 

Pour l’activité de soin non programmé

  • Par l’organisation d’une meilleure réponse aux patients souffrant de l’absence de médecins traitants : communication et entre-aide avec la médecine de ville
  • Par le renforcement de l’information de la population du positionnement et des missions de ce service.

 

  1. Améliorer la communication interne et externe.
  • Par l’amélioration de la communication descendante (notes d’information, journaux internes, réunions d’information) et ascendante (rencontres de la direction avec le terrain).
  • Par le développement du site Internet, des articles de presse, de la collaboration avec les écoles et les professionnels médicaux et paramédicaux de ville.
  • Par l’engagement des professionnels à montrer une image d’une clinique ouverte et accueillante pour de jeunes praticiens souhaitant s’y installer.

 

  1. Organiser nos processus de prise en charge pour assurer un service moderne et approprié basé sur une gestion de flux optimisée garantissant une production de soins de qualité au service de la satisfaction, de l’information, et du respect des droits des patients.
  • Par l’appropriation du logiciel qualité/gestion des risques par l’ensemble des professionnels
  • Par le maintien des outils de surveillance des processus (CREX, revue de processus, réunions des instances vigilances)

 

 

  1. Etre agile par une politique de ressources humaines adaptée à l’évolution des activités de l’établissement (souplesse, adaptabilité, compétences).

 

  1. Pérenniser en lien avec la CME la culture de l’évaluation et de gestion des risques dans l’ensemble des secteurs d’activité par le développement de sujets axés en priorité sur :
  • Les activités à risque : Circuit du médicament, bloc opératoire
  • Les activités porteuses : ambulatoires,
  • Les populations à risque : personnes âgées,
  • Les activités transversales pour favoriser le benchmark.

 

  1. Garantir l’efficience médico-économique par l’adéquation des organisations et par la performance du système d’information.

 

  1. Maintenir des actions en faveur du développement durable dans ses 3 dimensions (utilité écologique, efficience économique, équité sociale).

 

 

Les 8 axes stratégiques sont déclinés dans un programme global d’actions, commun et partagé par tous.

 

 

 

Groupe 3H Clinique Saint Charles Clinique Chirurgicale Porte Océane Clinique de Convalescence Centre Vendée Polyclinique du Maine Clinique Chirurgicale de la Loire

Mentions légales - Dernière mise à jour : 15/11/2017 19:01